Jaguar XK 150 SE DHC 3.8 1960

En 1957, presque 10 ans après le lancement de l’aînée de la famille, la XK 120, et après la XK 140 et sa direction à crémaillère, Jaguar dévoile la XK150 qui est une voiture dont la ligne est radicalement différente de ses devancières.

Le profil de la voiture est adouci et le pare-brise est maintenant en un seul plan bombé, comme la vitre arrière du coupé.

Sur le plan mécanique, la plus grande différence avec les modèles précédents est l’introduction de freins à disques de frein en série. Les freins à disque ont fait leur apparition au Mans en 1954 sur la Jaguar Type D. La direction est à crémaillère comme sur la XK 140, le moteur est toujours le 3,4 litres de 190 ch de base et 220 ch en version SE avec une culasse travaillée et peinte en bleu.

Lancée d’abord en coupé (fixed head coupe) et en cabriolet (drop head coupe), la XK 150 voit arriver un roadster (open two seater) en 1958. Signe des temps, c’est le roadster XK 120, délibérément sportif, qui a été lancé seul et en premier en 1948.

Plus qu’une évolution, la XK 150 est une voiture moderne, qui répond aux exigences du marché américain, mais elle ne fait pas sensation comme son illustre devancière car elle est maintenant une voiture de grand tourisme et non plus une pure voiture de sport.

Le modèle présenté a été restaurée à très haut niveau il y a une vingtaine d’années. Il a toujours été maintenu en parfait état grâce, entre autre, a une utilisation régulière.

Sa livrée blanc crème et bleu est du plus bel effet, son 6 cylindres XK 3.8 de 220cv fonctionne parfaitement et prend tous ses tours dans un son rauque qui vous enivrera de plaisir.

Cette XK 150 est suivie depuis de nombreuses années par l’atelier des coteaux. Une révision sera faite à la livraison afin qu’aucun frais ne soit à prévoir par le prochain propriétaire.

 

Caractéristiques

Année : 1960

Carrosserie : Cabriolet

Couleur : Blanc crème

Énergie : Essence

Transmission : Manuelle 4 vitesses + overdrive

Cm3 : 3800 cm3

CV : 220