Jaguar XJ 12 1992

La Jaguar XJ (nom qu’avait donné Sir Lyon pour eXperimental Jaguar) est une série de modèles produits par la marque anglaise d’automobiles de luxe Jaguar.

Au mois de mars 1979 apparaît la XJ « Série 3 » à la carrosserie retouchée ; elle ne reprend pratiquement aucun embouti de l’ancienne caisse même si l’aspect général reste semblable.

La liste des modifications est longue : pavillon plus fuyant, pare-brise plus incliné, déflecteurs aux portes avant supprimés, poignées encastrées, pare-chocs massifs rehaussés de gomme et nouvelle calandre. D’importantes modifications sur le V12 apparaissent pendant l’été 1981, c’est le HE (High Efficiency) avec culasses à toit en pente Fireball-May. Le 6 cylindres 4,2 l voit aussi ses carburateurs disparaître au profit d’une injection électronique multipoint.

À l’automne 1982, la finition Sovereign, en 6 et 12 cylindres, est désormais distribuée sous la marque Jaguar et le label Daimler ne s’applique plus qu’à la très luxueuse Vanden Plas HE. La console centrale est remaniée avec un ordinateur de bord et un habillage différent. En 1981, les placages bois font leur réapparition sur les contre-portes de tous les modèles.

Le modèle présenté a kilométrage de seulement 50.625 kms, elle est accompagnée de son carnet d’entretien, toujours suivie chez Jaguar elle ne souffre d’aucun défaut.

Tous les équipements fonctionnent, elle est dotée d’un très appréciable toit ouvrant électrique. Cette Jaguar XJ 12 représente le summum du savoir faire de la firme de Coventry, elle est la dernière d’une grande lignée de voitures exceptionnelles. 1992 marque un tournant pour la marque car, ensuite Jaguar sera racheté par Ford, c’est donc la dernière vraie Jaguar produite.

Caractéristiques

Année : 1992

Carrosserie : Berline

Couleur : Rouge foncé metalique

Énergie : Essence

Transmission : Automatique

Cm3 : 5300 cm3

CV : 260