Jaguar E Type 4.2 SII ots

La Type E subit quelques modifications techniques et esthétiques qui dénaturèrent la pureté originelle de la carrosserie. Ces modifications étaient liées aux exigences antipollution et aux normes de sécurité des Etats-unis premier marché pour Jaguar, ainsi qu’à la nécessité d’améliorer la fiabilité.

Esthétiquement, les différences extérieures portent essentiellement sur l’absence de carénage vitré des phares, des pare-chocs plus enveloppants et plus hauts, une entrée d’air plus grande à l’avant pour améliorer le refroidissement et à l’intérieur, un tableau de bord différent avec des interrupteurs basculants.

Sur le plan mécanique, aux États-Unis, les trois carburateurs SU HD8 sont remplacés par deux carburateurs Zenith-Stromberg, ce qui diminue la puissance de la voiture comme sur la série 1,5. Les versions européennes conservent les trois carburateurs SU HD8.Les freins à disques sont maintenant des Girling beaucoup plus performants que le système Dunlop des séries précédentes.

La série 2 est la plus fiable (et la plus facile à conduire dans la circulation moderne) des Jaguars type E parce que dotée d’un meilleur circuit de freinage Girling et d’un gros radiateur refroidi par deux ventilateurs électriques.

Le modèle présenté appartient au même propriétaire depuis de nombreuses années, il l’utilise tous les ans pour des rallyes touristiques et son entretien est méticuleux et régulier. Le moteur a perdu ses 2 carburateurs Zenith-Stromberg baissant sa puissance au profit des 3 carburateurs SU HDS8 de la version européenne ramenant sa puissance et son couple aux standard bien connus de ce modèle.

Elle a été restaurée il y a quelques années et garde une très belle patine. La mécanique en parfait état et fiabilisée ne requiert aucun frais à prévoir.

La série 2 a toujours été moins désirée que la sculpturale série 1 mais, les améliorations apportées à ce modèle ainsi que les 3 carburateurs SU en font une très bonne alternative et offre la possibilité de rouler dans une icône automobile pour un budget plus raisonnable.

La série 2 conserve toutes les caractéristiques dynamiques Type E série 1, les changement ne sont qu’esthétiques. Particulièrement sur ce modèle dont la mécanique est exceptionnelle.

 

 

Caractéristiques

Année : 1970

Carrosserie : Cabriolet

Couleur : British Racing Green 

Énergie : Essence

Transmission : Manuelle

Cm3 : 4200 cm3

CV : 265