Ferrari 328 GTB

La Ferrari 328 remplace la Ferrari 308 en septembre 1985 au salon de Francfort. Les pare-chocs avant et arrière sont plus enveloppants et peints au ton de la carrosserie et elle se dote d’un aileron arrière.

Elle est équipée d’un nouveau moteur V8 de 3,2 L (d’où l’appellation « 328 ») avec quatre soupapes par cylindre, développant 270 ch à 7 000 tr/min et 304 N m de couple à 5 500 tr/min.

Considérée aujourd’hui encore comme l’une des berlinettes les plus réussies de Maranello, la 328 rencontra un franc succès mais c’est en GTB – sa version fermée – qu’elle est la plus rare. Revenons brièvement sur sa genèse. En 1975, la Ferrari 308 fait fureur lors de sa présentation à Paris, elle devient rapidement un « best seller « pour la marque, en Europe, et aux États-Unis surtout.

Adorée pour sa ligne, mais aussi pour les performances de son moteur, elle ne cessera d’évoluer pendant 10 ans au fil des avancées techniques. Aussi, son patronyme changera lorsque l’évolution de cylindrée arrivera.

Cette 328 GTB est vendue avec ses factures d’entretien Ferrari et sa trousse à outils, elle se présente dans un bel état d’origine rare pour ce modèle, qui reflète un entretien rigoureux et la cohérence de son  kilométrage, 80 750 km.

Les courroies ont été remplacées à intervalles régulier, le dernier remplacement date de 2021.

Le propriétaire actuel la possède depuis 27 ans.

L’important dossier de factures montre que la voiture a été révisée depuis plus de 27 ans chez Ferrari Luxembourg.

Il est rare de voir une 328 GTB avec un historique suivi chez Ferrari et dans un état quasi d’origine.

Caractéristiques

Année : 1987

Carrosserie : Coupé

Couleur : Rouge 

Énergie : Essence

Transmission : Manuelle 

Cm3 : 3200 cm3

CV : 270