Flip book element

Jaguar XJ 12 1992

La Jaguar XJ (nom qu’avait donné Sir Lyon pour eXperimental Jaguar) est une série de modèles produits par la marque anglaise d’automobiles de luxe Jaguar.

Au mois de mars 1979 apparaît la XJ « Série 3 » à la carrosserie retouchée ; elle ne reprend pratiquement aucun embouti de l’ancienne caisse même si l’aspect général reste semblable.

La liste des modifications est longue : pavillon plus fuyant, pare-brise plus incliné, déflecteurs aux portes avant supprimés, poignées encastrées, pare-chocs massifs rehaussés de gomme et nouvelle calandre. D’importantes modifications sur le V12 apparaissent pendant l’été 1981, c’est le HE (High Efficiency) avec culasses à toit en pente Fireball-May. Le 6 cylindres 4,2 l voit aussi ses carburateurs disparaître au profit d’une injection électronique multipoint.

À l’automne 1982, la finition Sovereign, en 6 et 12 cylindres, est désormais distribuée sous la marque Jaguar et le label Daimler ne s’applique plus qu’à la très luxueuse Vanden Plas HE. La console centrale est remaniée avec un ordinateur de bord et un habillage différent. En 1981, les placages bois font leur réapparition sur les contre-portes de tous les modèles.

Le modèle présenté a kilométrage de seulement 50.625 kms, elle est accompagnée de son carnet d’entretien, toujours suivie chez Jaguar elle ne souffre d’aucun défaut.

Tous les équipements fonctionnent, elle est dotée d’un très appréciable toit ouvrant électrique. Cette Jaguar XJ 12 représente le summum du savoir faire de la firme de Coventry, elle est la dernière d’une grande lignée de voitures exceptionnelles. 1992 marque un tournant pour la marque car, ensuite Jaguar sera racheté par Ford, c’est donc la dernière vraie Jaguar produite.

Caractéristiques

Année : 1992

Carrosserie : Berline

Couleur : Rouge foncé metalique

Énergie : Essence

Transmission : Automatique

Cm3 : 5300 cm3

CV : 260

Catégorie :
Lire la suite

Chevrolet Corvette C2 Coupé 1964

Le nom « Corvette », d’origine française, fut trouvé par Myron Scott, un photographe et directeur artistique alors assistant directeur du département des relations publiques de Chevrolet.

La firme, qui cherchait un nom commençant par la lettre « C », avait déjà consulté plus de 300 noms quand Scott proposa « Corvette » qu’il avait trouvé dans un dictionnaire.

La seconde génération de Corvette baptisée « Sting Ray », est conçue par Larry Shinoda sous la direction stylistique de Bill Mitchell.

Lancée en 1963, elle est produite jusqu’en 1967. La nouvelle Corvette, en version coupé, possède des vitres arrière en deux parties et de fausses grilles de ventilation sur le capot ; la vitre arrière séparée sera supprimée en 1964 à cause de problèmes de visibilité arrière, de même que les grilles de capot.

Le modèle présenté est en état concours, sa livré white and tan est très rare.

Elle est accompagnée d’un important dossier retraçant une partie de son historique.

Elle est prête à vous mener sur les routes au son envoutant de son V8 made in U.S.A

Caractéristiques

Année : 1964

Carrosserie : Coupé

Couleur : Blanc

Énergie : Essence

Transmission : Automatique

Cm3 : 5300 cm3

CV : 250

Catégorie :
Lire la suite

Jaguar XK 150 ots 1959

Les premiers modèles exposés de la XK 150 furent le coupé et le cabriolet. 

Le roadster, prévu comme le pilier du programme, fut retardé jusqu’en mars 1958. Ce sont des voitures dotées d’une motorisation fiable, avec un comportement et un freinage moderne qui permettent une utilisation sur toutes les routes. 

La XK 150 précède la Type E.

La Jaguar XK 150 est le modèle parfait pour les voyages au long cours, en effet, elle est plus large que les XK  120 et XK 140. L’habitabilité s’en voit grandement améliorée, le roadster reçoit des vitre descendantes et la capote est plus étanche.

C’est la candidate idéale pour les rallyes, les longs week-end et les vacances.

Cette Jaguar XK 150 roadster vient de bénéficier d’une remise à niveau complète, la sellerie et les chromes ont été totalement revus.

Les factures et les photos des travaux réalisés sur la voiture sont disponibles ainsi que les interventions sur la remise à neuf du moteur, de la transmission et des trains roulants.

La capote et le couvre tonneau sont neufs, la voiture est parfaitement finalisée, fiabilisée et prête à rouler.

Caractéristiques

Année : 1959

Carrosserie : Roadster

Couleur : Rouge

Énergie : Essence

Transmission : Manuelle

Cm3 : 3400 cm3

CV : 190

Catégorie :
Lire la suite

Porsche 911 E 2.2 1970 coupé

L’histoire des Porsche 911 débute au Salon automobile de Francfort en 1963 avec la présentation de ce qui sera la première génération de Porsche 911, la type 901, devant l’opposition de Peugeot qui a déposé et exploité depuis le milieu des années 1950 les noms de modèles avec un “0” au milieu, Porsche décide le 10 novembre 1964 de remplacer le zéro par le chiffre qui succède, à savoir le 1.

Le nouveau modèle est immanquablement une Porsche, il retient les traits marquants des Porsche 356, le pare-brise est plus relevé et la surface vitrée est supérieure, mais l’élément stylistique le plus caractéristique réside dans la courbure progressive et continue du toit dont la ligne, partant du bord supérieur du pare-brise, ne s’achève qu’au niveau du pare-chocs arrière. Cette ligne, satisfaisante sur le plan esthétique, favorise également la pénétration dans l’air.

La Porsche 911 est le modèle le plus célèbre de Porsche. Huit générations se sont succédé. Les anciens modèles font aujourd’hui partie des voitures de sport les plus recherchées par les amateurs. 

Le 11 mai 2017, Porsche a célébré le millionième exemplaire de Porsche 911 produit par la marque.

Le modèle présenté est une 911 E 2.2 de 1970, E pour “Einsprtizung”: injection. En adoptant ce mode d’alimentation, Porsche améliore les performances de son 2.2 en lui offrant 155cv.

Cette Porsche a été intégralement restaurée et se présente aujourd’hui dans un état exceptionnel.

Elle est Matching Numbers, seule sa couleur n’est pas d’origine, en effet, elle était Bordeaux lors de sa livraison en décembre 1970, en France. 

Elle arbore aujourd’hui une très belle robe gris métal qui lui va à ravir et met en valeur son intérieur qui, intégralement restauré, est dans sa configuration d’origine.

C’est une Porsche dans un état neuf qui s’offre à vous aujourd’hui, elle vous mènera partout où  vous le souhaiterez au son rageur de son légendaire 6 cylindres à plat.


Caractéristiques

Année : 1970

Carrosserie : Coupé

Couleur : Gris métal

Énergie : Essence

Transmission : Manuelle

Cm3 : 2200 cm3

CV : 155

Catégorie :
Lire la suite

Mercedes Benz 190 SL 1956

En 1955, dans la vague qui a suivi la victoire de Stirling Moss aux mille miles au volant d’une Mercedes 300 SLR, est née sous le crayon du dessinateur Karl Wilfret la 190SL petite sœur de la légendaire 300SL. 

L’objectif étant de concevoir un véhicule se rapprochant le plus possible des lignes de la 300SL, tout en offrant une voiture plus confortable à un coût plus accessible. Dans sa configuration finale, la 190SL est la réponse parfaite à ces deux impératifs. 

Début 1954 débarquent à New York deux prototypes du nouveau modèle 190SL Mercedes-Benz et remportent un immense succès ce qui permet de donner le feux vert à la production. 

Le succès de la 190 SL est basé sur son « look », mais aussi sur le confort et la fiabilité. 

Le modèle présenté a été intégralement restauré à très haut niveau et n’a parcouru que 3000 kms depuis.

Cette 190 SL est une 1ère série, elle se distingue par l’absence de chromes sur les bas de caisse et sur le bas des ailes arrière ainsi que par de petits feux arrière.

Elle dispose d’options très désirables telles que le 3ème siège, des sièges avant sport, les pare-soleil transparents.

Au niveau mécanique tout a été revu, elle est équipée de ses carburateurs Solex d’origine et fonctionne parfaitement.

Un soin particulier a été porté à la carrosserie dont les panneaux et les jours sont parfaits, et que dire de cet intérieur tendu de cuir rouge assorti à sa moquette? c’est une invitation au voyage.

Cette magnifique 190 SL est prête à vous emmener où bon vous semblera, un rallye? un concours d’élégance? un week-end? des vacances? rien ne l’arrêtera…


Caractéristiques

Année : 1956

Carrosserie : Roadster

Couleur : Noire

Énergie : Essence

Transmission : Manuelle

Cm3 : 1987 cm3

CV : 105

Catégorie :
Lire la suite

Austin Healey Sprite Frogeye 1960

Pendant une discussion avec Donald Healey et son fils Geoffrey en 1955, le patron de BMC Leonard Lord suggéra la possibilité de construire une petite voiture de sport basée sur l’Austin A35. Ainsi commença l’histoire de la Sprite « Frogeye », ou « œil de grenouille ». Elle commença à prendre forme en 1956 et en 1957, au premier de l’an, on montra à George Harriman, le futur successeur de Leonard Lord, le prototype du modèle AN5, connu dans la maison comme le projet ADO (Austin Drawing Office) 13. La première des 48 999 MK I apparut le 31 janvier 1958. Le nom Sprite avait été utilisé auparavant par Riley et Daimler et fut suggéré par Donald Healey.

La forme insolante de la petite voiture, dont sortaient de l’énorme capot d’une pièce des phares saillants qui rappelaient les yeux de grenouilles, venait de la table à dessin de Gerry Coker, le designer de Healey. Techniquement, la Sprite était plutôt ordinaire ; une construction monocoque entièrement d’acier avec double bras triangulaire, ressorts hélicoïdaux et amortisseurs à doigt de commande à l’avant et, à l’arrière, des elliptiques de côté disposés sous les barres de réaction retenant l’essieu rigide, plus des téléscopiques. On réussit à extraire 42,5 ch du moteur A35 de 948 cm3 légèrement modifié. On confia la production de la Sprite au directeur de MG John Thornley à Abingdon, où elle fut assemblée. Le châssis provenait de John Thompson Motor Pressings à Wolverhampton et le reste de Pressed Steel Company à Swindon, tandis que le moteur et la transmission venaient de Coventry. 

La restauration de cette Frogeye a été réalisée dans les règles de l’art, le résultat est parfait. Le soubassement ainsi que la structure et les éléments de carrosserie ont été décapés, auscultés, remis en état au besoin puis parfaitement finis.

Les tôles du compartiment moteur, les longerons, le plancher sont « comme neufs », parfaitement alignés, sans défauts. Le Hard top, équipement rarissime sur une Sprite « Frog Eye » a lui aussi été restauré : peinture brillante, joints neufs, dispositif d’accrochage neuf et efficace.

Le pare-brise, le joint et le jonc d’entourage sont neufs. Toutes les moulures, enjoliveurs, grilles, calandre, butoirs faisant office de pare-chocs à l’arrière sont en parfait état, correctement alignés.

La capote est neuve et le couvre tonneau présent, les moquettes et les garnitures de portes sont neuves, les sièges sont joliment patinés.

Les roues ont été sablées, controlées et repeintes, les pneus, les amortisseurs, les soufflets de direction ainsi que tout l’équipement de freinage du maître cylindre aux tambours sont neufs.

Le moteur et la boîte à vitesses sont révisés, tous les joints sont neufs, cette Austin Healey est accompagnée de son British Motor Industry Heritage Trust et de sa carte d’identité FIVA. Elle vient de subir une révision complète à l’atelier des coteaux.


Caractéristiques

Année : 1960

Carrosserie : Roadster

Couleur : Bleue ciel

Énergie : Essence

Transmission : Manuelle

Cm3 : 948 cm3

CV : 43

Catégorie :
Lire la suite

Jaguar XK 150 Drop head coupé 1958 Automatique

En 1957, presque 10 ans après le lancement de l’aînée de la famille, la 120, Jaguar dévoila la XK 150 qui était une voiture radicalement différente des XK 120 et 140. 

Les lignes de la voiture étaient adoucies et le pare-brise était maintenant en un seul plan bombé. 

Sur le plan mécanique, la plus grande différence était l’introduction des freins à disques. 

Cette magnifique Jaguar XK 150 3,4 L cabriolet a été totalement restaurée à très haut niveau.

Un important et très complet dossier l’accompagne ainsi que son attestation Jaguar Heritage.

Des bagages de coffre sur mesure ont été réalisés, l’outillage d’époque et quelques accessoires sont présents.

La qualité des travaux réalisés est réellement exceptionnelle et le ressenti ne trompe pas.


Caractéristiques

Année : 1958

Carrosserie : Cabriolet

Couleur : Bordeaux

Énergie : Essence

Transmission : Automatique

Cm3 : 3400 cm3

CV : 190

Catégorie :
Lire la suite

Jaguar XK 140 SE Open two seater 1955

La XK 140 est le modèle qui succède à la XK 120. 

Suite aux remarques et suggestions des clients, distributeurs, concessionnaires, magazines…, la XK 120 a été modernisée et améliorée. 

Les 3 types de carrosserie de ces XK 140, le roadster, le coupé et le cabriolet ont été dévoilés au grand public la même année, en 1954, l’année de fabrication. 

Le roadster XK 140 hérite intégralement de ce que fait la spécificité du roadster XK 120 et les deux voitures sont beaucoup plus proches entre elles que ne le sont les coupés et les cabriolets dans les gammes 120 et 140.

Cette Jaguar XK 140 roadster Special Equipement a été entièrement restaurée et fonctionne parfaitement.

Elle est actuellement en cours de finalisation et est accompagnée de son attestation Jaguar Heritage.


Caractéristiques

Année : 1955

Carrosserie : Roadster

Couleur : Noire

Énergie : Essence

Transmission : Manuelle

Cm3 : 3400 cm3

CV : 210

Catégorie :
Lire la suite

Create a Flip Book for any product category. You can also select custom posts.